rédaction d'une bonne annonce de location

Comment rédiger une bonne annonce pour votre location saisonnière ?

Chaque jour, des milliers de propriétaires font la promotion de leur studio, appartement ou villa auprès des touristes du monde entier en déposant une ou plusieurs annonce(s) de location sur Internet. Pour obtenir des demandes de réservation et ainsi générer des profits par le biais de la location saisonnière de leur bien, ces derniers ont très souvent recours au « web » qui constitue pour eux une véritable mine d’or. En effet, Internet est aujourd’hui utilisé aux quatre coins du globe par des milliards de personnes et son utilisation est désormais devenu sans limite. Ainsi, de nombreux propriétaires de logements saisonniers exploitent au maximum ce levier afin de remplir facilement leurs périodes de disponibilité.

Toutefois, la création d’une annonce de location sur internet reste un exercice sophistiqué, auquel il convient de disposer de quelques aptitudes techniques et pratiques, puis de respecter certaines formalités afin que le résultat souhaité soit optimal. Par conséquent, deux annonces faisant la promotion d’un même logement pourront être diamétralement opposées et avoir des résultats totalement discordants selon la manière dont elles sont conçues et les informations qu'elles comportent.

Pour arriver naturellement à vos objectifs, passons en revue les 6 points indispensables pour réussir une bonne annonce de location saisonnière.

1. Maximiser votre présence sur les sites internet spécialisés

En ce qui concerne la sphère de la location touristique, Internet regorge de sites internet spécialisés, vous permettant de faire la publicité (gratuite ou payante) de votre logement en seulement quelques minutes. Parmi les plateformes de location les plus populaires, nous retrouvons Airbnb, LeBonCoin, Abritel, Booking, PAP Vacances ou encore Mediavacances

Grâce à elles, vous bénéficiez d’une visibilité mondiale et instantanée pour faire la promotion de votre offre et ainsi récolter un maximum de nombre de vues et de demandes. Pour multiplier vos chances, n’hésitez pas à apparaître simultanément sur plusieurs sites internet de location saisonnière afin de répondre au mieux aux habitudes de réservation de chacun.

2. Rédiger une annonce percutante et riche en informations

Qui dit bonne annonce de location qui également bonne description. En effet, le contenu textuel de votre annonce va avoir un rôle majeur à jouer car il va dans un premier temps vous permettre de capter l’attention des internautes à l’aide d’accroches courtes et efficaces, puis également de les renseigner sur la composition du logement, les bonnes adresses à visiter à proximité du logement (restaurants, sorties culturelles, activités sportives, lieux touristiques, etc…), ou encore sur les services et équipements mis à leur disposition dans la location.

Rédiger une annonce à la fois percutante et riche en informations

En effet, les locataires apprécient de connaître l’ensemble des équipements dont ils auront la jouissance durant leur séjour (linge de maison, équipements bébé, etc…), afin de pouvoir s’organiser en conséquence.

À propos du fond et de la forme, pensez à rester concis sans pour autant oublier de mentionner les informations bonnes à savoir pour que le séjour de vos locataires se passe sans accroc.

De plus, travaillez les tournures de phrases pour rendre le texte agréable à lire et qu’il donne l’occasion aux locataires de se projeter facilement dans leurs prochaines vacances.

Dernière chose (et non pas des moindres), accordez une attention toute particulière à l’orthographe en évitant à tout prix les fautes qui peuvent venir décrédibiliser votre annonce.

Conseil utile : Parmi les informations importantes à inscrire dans votre annonce, n’oubliez pas de faire apparaître votre numéro d’enregistrement (dans certaines villes de France, l’activité de location meublée saisonnière est soumise à une déclaration préalable en mairie ainsi qu’à une procédure d’enregistrement. À ce titre, vous recevez de la part de la mairie un numéro d’enregistrement qui est à indiquer sur l’ensemble des plateformes de location sur lesquelles vous déposez une annonce).

3. Proposer de belles photos qui réflètent la réalité

Véritable porte-drapeau de votre logement saisonnier, vos photos représentent un atout considérable pour séduire et convaincre les internautes en quête d’une location. Pour que celles-ci soient les plus attrayantes possible, optez pour l’utilisation d’un appareil photo qui vous permettra de réaliser des clichés de qualité. Avant de planifier la séance photo, pensez tout d’abord à ranger de fond en comble chaque pièce de votre logement : pas d’affaires qui traînent, les lits tirés à 4 épingles, la cuisine ordonnée, la douche et les WC propres. De plus, réservez-vous un

jour ensoleillé afin que les photos paraissent plus chaudes et chaleureuses. Prenez une photo de chacune des pièces du logement ainsi que des extérieures, le cas échéant. Vous pouvez également prendre en photo tout élément faisant la singularité de votre offre comme par exemple une piscine idyllique ou encore une vue exceptionnelle sur la mer ou les montagnes. Autant de choses qui apporteront de la valeur ajoutée à votre location et qui inciteront les internautes à réserver votre logement (les photos sont bien souvent à l'origine de réservations coup de cœur).

belle photo 4
belle photo 3
belle photo 2
belle photo 1

En revanche, ne cherchez surtout pas à embellir la réalité en rajoutant des promesses inexistantes ou en dissimulant certains aspects de votre location car cela risquerait de se retourner contre vous par suite avec par exemple des avis clients négatifs ou des demandes de remboursement de séjour. Si cette étape photographique n’est pas de votre ressort, vous pouvez dans ce cas-là faire appel à un photographe spécialisé qui se chargera de prendre de belles photos professionnelles.

4. Adapter vos tarifs en tenant compte de certaines données

Afin de fixer vos prix de location le plus pertinemment possible, vous devez au préalable tenir compte de certains paramètres. Tout d’abord, vous devez adapter vos tarifs en fonction de la période de l’année. En effet, vous ne pouvez pas appliquer les mêmes prix durant la basse ou la haute saison car la demande de location ne sera proportionnellement pas la même. Ainsi, les tarifs les plus hauts seront pratiqués durant la haute saison et les tarifs les plus modestes en avant ou arrière saison.

Autre facteur de fixation des prix, la situation géographique du logement. Pour les biens immobiliers présents au bord de mer, la haute saison correspondra davantage à la période estivale, à savoir les mois de juin, juillet, août et septembre. En revanche, pour les biens immobiliers situés à la montagne, la grosse période de réservation interviendra plutôt durant la saison hivernale, c’est-à-dire en novembre, décembre, janvier et février. D’autre part, si votre bien bénéficie de la notoriété d’un lieu très prisé par les touristes (Paris, Côte d’Azur, Bassin d’Arcachon, …) vous serez plus à même d’appliquer des tarifs élevés, compte tenu de la forte demande, qu’un logement situé dans une zone un peu plus reculée.

location saisonnière été
location saisonnière hiver

Dernier critère pour constituer votre calendrier tarifaire, le type de bien ainsi que le nombre de couchages disponibles. Selon s’il s’agit d’une chambre privative, d’un studio, d’un appartement ou encore d’une villa, le logement ne possèdera pas le même espace de vie et ne pourra donc pas accueillir un nombre de personnes égal pendant le séjour. Par conséquent, plus votre logement aura une superficie importante et plus vos prix de location grimperont.

Conseil utile : Pour fixer au mieux vos tarifs de location, n'hésitez pas à vous inspirer de la concurrence en consultant d'autres annonces de particuliers, présents dans le même quartier que vous et proposant des offres quasi-similaires à la vôtre. Une fois votre calendrier tarifaire bien ajusté, pensez à tenir régulièrement à jour vos disponibilités et indisponibilités sur chaque plateforme de location, afin de ne pas vous retrouver avec des doublons de réservation ou à l’inverse des périodes inoccupées.

5. Accorder une grande importance aux avis clients

Avec l’arrivée du E-commerce, les avis clients ont peu à peu pris une place de grande envengure dans l’air moderne d’internet. Chaque jour, des millions de consommateurs publient des commentaires sur la toile afin de manifester leur satisfaction ou leur mécontentement à l’égard d’un produit ou d’un service.

Ces avis sont ensuite relayés par toute la « communauté internet » afin que n’importe quel internaute puisse ensuite obtenir des informations concrètes sur le produit ou service qui l’intéresse.

Dans le secteur de la location touristique, il en va de même pour les voyageurs avec la possibilité pour eux de noter leur hôte après le séjour qu’ils ont effectué dans son logement. Ces commentaires sont récoltés post-location auprès des locataires puis inséré automatiquement sur l’annonce du propriétaire. Pour vous, les avis client représentent une excellente opportunité car, s’ils sont positifs, ces derniers vous rendront nettement plus crédible auprès de la « communauté internet » et permettront ainsi aux vacanciers d’être rassurés quant à votre offre locative et vos qualités d’hôte.

De plus, certains sites de location saisonnière prennent en compte les avis clients dans leur algorithme informatique afin de déterminer l’ordre d’apparition des annonces dans les résultats de recherche. Par conséquent, si votre annonce comporte beaucoup de commentaires, associés à de bonnes notes, vous bénéficierez d’une meilleure visibilité et augmenterez vos chances de recueillir des demandes de réservation. À contrario, une annonce de location sans avis ou avec de mauvais commentaires, dégringolera dans le classement de ces plateformes et ne récoltera que de faibles retombées.

6. Avoir une approche « professionnelle » et être réactif à la demande

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour rédiger la parfaite annonce de location. Une description suffisamment captivante et bien construite pour attirer l’attention, des photos séduisantes pour susciter l’envie et déclencher des réservations coup de cœur ou encore des tarifs de location fixés avec justesse pour s’accorder parfaitement à la demande.

À présent, vous devez poursuivre vos efforts en vous montrant réactif face aux nombreuses demandes que vous allez prochainement recevoir. Plus votre délai de réponse sera court et plus vous serez disposé à conclure rapidement les modalités de réservation avec vos locataires. De plus, le fait que vous répondiez vite à la demande témoignera encore une fois de votre professionnalisme et permettra de court-circuiter le mécanisme de recherche des locataires (si vous faites affaire rapidement avec vos locataires, cela ne leur donnera pas le temps suffisant pour se laisser tenter par d’autres annonces de location).

Pour finir, soignez votre relationnel en adoptant un ton rassurant et convivial avec chacun de vos contacts téléphoniques et en vous montrant disponible pour répondre aux éventuelles questions / demandes. Ainsi, vous laisserez une bonne impression à vos locataires dès les premiers instants et la relation que vous développerez avec eux sera alors beaucoup plus informelle.

Approche professionnelle et réactivité

Pour discuter de votre activité de Loueur en Meublé Non Professionnel avec l'un de nos conseillers et obtenir des conseils avisés sur la gestion administrative, locative, fiscale de votre logement saisonnier, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone ou à nous adresser votre demande via notre formulaire de contact.